Carnet de voyage au VietnamVietnam 2020

Se déplacer avec Grab (Uber version Asie)

dans la catégorie Transport

Pour prendre un Grab, rien de plus facile.

Pré-requis : utiliser une carte SIM locale prépayée (Viettel, Mobifone, Vinaphone, Vietnamobile...) pour bénéficier d'un forfait DATA en 4G très économique.

Elle se procure à l'aéroport, dans le Hall principal. Différents comptoirs vendent peu ou prou les mêmes SIM.

 

Télécharger l'application sur son smartphone.

Activez la géolocalisation.

Saisir sa destination dans l'appli.

Optionnel : choisir le type de véhicule.

Choisir un des chauffeurs qui accepte la course.

Note : se positionner stratégiquement pour le pickup.


Vietnam Tourist SIM card (4G)

dans la catégorie Communication

Il est aisé de se procurer une carte SIM locale prépayée (opérateurs : Viettel, Mobifone, Vinaphone, Vietnamobile...) pour bénéficier d'un forfait DATA en 4G très économique.

Le réseau est excellent. Cela permet d'utiliser le service de VTC Grab, Google Maps, surfer sur Internet, etc.

 

Où ? A l'aéroport, dans le Hall principal. Différents kiosques proposent les mêmes cartes SIM prépayées, à des tarifs similaires.

Pré-requis : smartphone "désimlocké" pour fonctionner avec n'importe quel opérateur.

 

Prix (exemples chez Viettel) :

- 300 000 VND pour 3 GB de DATA en 4G/LTE, 60 minutes d'appel en local, 30 minnutes d'appel en international, valable 15 jours

- 200 000 VND pour 20 GB de DATA en 4G/LTE, valable 30 jours.

Viettel est recommandé :

- Meilleure couverture réseau

- Très bon débit

- Prix

 


Hanoi

dans la catégorie Hébergement

La capitale du Vietnam a beaucoup de charme, notamment le vieux quartier et ses 36 rues dédiées chacune à une corporation (historiquement).

La plupart des rues ou des maisons portent le nom de « Hang » qui signifie « marchandise ou boutique ». Le nombre 36 n’est pas un hasard, c’est un chiffre porte-bonheur pour les vietnamiens qui représente la richesse.

Les rues de métier ont commencé à se développer à partir du XVe siècle et se trouvent au cœur du quartier Hoàn Kiếm, soit en plein centre ville de Hanoi.

A l’origine chaque rue permettait d’écouler les marchandises d’un des villages de métier aux alentours d’Hanoi. C’est donc par rue entière que de véritables corporations s’y sont déployées, en effet des artisans et marchands, originaires de villages spécialisés dans différents artisanats, se sont installés et y ont développé leurs activités.

Ces corporations ont donc évolué comme de véritables hameaux à part entière avec notamment l’édification de Dinh (autel permettant d’honorer les ancêtres) afin de pouvoir pratiquer au sein de Hanoi le culte de l’ancêtre fondateur de leur métier respectif. On en dénombre une cinquantaine éparpillés dans tout Hanoi, la plupart ont souffert du temps et de l’urbanisation mais heureusement un programme de restauration a été entrepris par les autorités locales pour rénover certains d’entre eux.

Chaque rue porte donc le nom du produit ou du domaine d’artisanat que la corporation installée exerçait. De nos jours, seules quelques rues continuent d’exercer leur métier traditionnel et ont ainsi conservé leur spécificité d’origine, parmi lesquelles :

Chả cá : rue des poissons grillés
Hàng Bac : rue de l’orfèvrerie
Hàng Chiêu : rue des nattes en jonc
Hàng Dông : rue du cuivre
Hàng Mã : rue des objets votifs
Lan Ông : plantes médicinales
Lò Rèn : rue des forgerons

Ces divisions par secteur de vente sont toujours très fréquentes mais elles se sont évidemment adaptées au monde moderne. Certaines rues n’ont donc plus rien à voir avec leur corporation d’origine. Dans la liste suivante vous découvrirez le nom de la rue, sa signification et sa nouvelle spécialisation :

Hàng Dào : rue de la soie → montres
Hàng Mắm : rue des saumures de poisson → stèles funéraires
Hàng Gai : chanvre → soie et lin
Hang Vải : rue des tissus → bambou
Hàng Cân : rue des balances → cartons et ficelles
Hàng Mành : rue des rideaux en bambou → instruments de musique
Hàng Bồ : rue des paniers → mercerie
Hàng Giây : rue du papier → friandises
Hàng Nón : rue des chapeaux → tapisserie / peinture
Hàng Quạt : rue des éventails → autel
Thuốc Bắc : rue des herbes médicinales → outillages et balances

 

Les maisons hautes et étroites sont typiques. Elles ont été conçues ainsi pour plusieurs raisons. Les impôts étaient calculés selon la largeur de la façade de vente. Côté rue, on présentait les marchandises aux clients, le stock entreposé un peu en arrière. Puis tout au fond, la pièce de vie pour la famille. Aux étages sont les chambres pour les membres de la famille, plusieurs générations hébergées sous le même toit. Le dernier niveau étant souvent réservé à l'autel des ancêtres. Des ruelles étroites qui serpentent entre les maisons permettaient aux occupants de gagner leur logement sans passer par la devanture de la boutique.

 

Hanoi - rue, janv. 2020
 

 

En savoir plus :

https://lecourrier.vn/hanoi-a-la-decouverte-des-36-rues-et-corporations/411643.html

https://www.lecourrier.vn/a-la-decouverte-de-36-rues-et-corporations-de-hanoi-suite/411909.html


Paris (CDG) - Ho Chi Minh City (SGN)

dans la catégorie Transport

J'ai pris mon billet 6 mois à l'avance. Voyageant seul, j'ai opté pour un vol avec une (courte) escale, afin de bénéficier d'un tarif avanteux (difficile à battre) auprès d'une compagnie renommée pour l'excellence de son service. En bétaillère classe économique. Et puis, c'est l'occasion qui fait le larron...

Lors de la recherche d'un billet à prix attractif, j'utilise Google Flights pour comparer et suivre les prix, sur plusieurs jours voire semaines. Quand un résultat satisfaisant apparaît, je vérifie le prix pratiqué directement sur le site de la compagnie et si c'est conforme, je procède à la réservation.

 

RESULTAT :

Prix du billet : 534 €

Compagnie : Singapore Airlines

Aller (CDG - SGN)
Escale : 1h45 à l'aéroport de Changi (Singapour)
Boeing 777-300ER puis Boeing 787-10

Retour (SGN-CDG)
Escale : 1h35 à l'aéroport de Changi (Singapour)
Boeing 787-10 puis Airbus A380-800

Bagage autorisé en soute : 30 kg

 

B777-300ER, janv. 2020
B777-300ER

 


Destination Vietnam (mars - avril 2020)

dans la catégorie Divers

 

Le Vietnam, destination exotique pour les européens que nous sommes, est synonyme de dépaysement assuré. La culture, les saveurs, la beauté des paysages et le climat évidemment attirent le voyageur avide d'expériences inoubliables. Qui n'a jamais mis les pieds au pays du dragon ne peut prétendre avoir vécu. Enfin, disons que ce serait dommage de passer à côté de ce merveilleux pays. D'autant plus que c'est une destination abordable et très sûre.

Culture ancestrale et modernité se côtoient. Le traditionnel chapeau conique et le smartphone dernier cri se mêlent. La classe moyenne se développe. Le pays progresse vite, très vite, peut-être trop vite. Les vietnamiens sont attachés à leur patrimoine et veulent leur part du gâteau d'une croissance soutenue. Le tourisme de masse contribue à élever le niveau de vie de beaucoup d'entre eux, parfois au détriment des joyaux du pays (baie de Ha Long, Sa Pa, Hoi An, vieux quartier de Hanoi...). Souhaitons que le Vietnam réussisse le défi de changer tout en conservant son identité.

Deux semaines, c'est bien court pour découvrir de façon satisfaisante la richesse de cette partie de l'Asie du Sud-Est. Mais c'est déjà pas mal pour en avoir un bon aperçu.

hanoiall.jpg, janv. 2020

 

En savoir plus

http://www.le-vietnam.net